Leixoes

Le 12 juillet, nous effectuons une très belle journée de voile (vent arrière avec 15 noeuds de vent) pour rejoindre notre première destination Portuguaise : le port de Leixoes, aux portes de Porto. La partie plaisance se trouve enclavée dans l'immense port de commerce (deuxième port de commerce du Portugal). Nous trouvons à poser notre ancre devant la digue, il n'y a pas une place de libre dans le port, pas grave !!! nous, on aime.
Le look des environs est, disons le, très "industriel" !!! mais cela ne manque pas d'interet.

  • Le fond de la marina, avec tous les pneumatiques, dont le notre ...

  • Vue du port avec en arrière plan, le terminal d'accueil des paquebots

  • Une marcheuse ... qui marche ...

Vue de l'entrée du port sous une petite grisaille ...

Porto

Avec un déplacement de 3 miles nautiques, nous arrivons dans la maririna du Douro ou nous sommes attendus (nous avions réservé, la veille, une place). L'accueil dans cette marina est d'un très haut niveau de qualité avec une gentillesse des acteurs sans faille. C'est tellement rare, qu'il faut le souligner. 👍

La ville de Porto a toujours le charme d'antan, avec peut être un peu plus de tourisme de masse en ce mois de juillet. Qu'il est bon de flaner dans les rues étroites ... 🤩  

  • Le célèbre pont métallique

  • Les façades des maisons colorées

  • Maisons azulejos

  • La mairie de Porto

  • Une des innombrables "maisons" de vin de Porto ... A visiter absolument pour comprendre ce vin.

  • Une autre "maison" ... il y en a bien d'autres !!!

  • AragoRn à quai dans la marina du Douro aux cotés de Opale, le superbe Allures 44 de Bénédicte et Marc.

  • Vue depuis le ponton ...

Jao Jacinto et Aveiro

Mardi 17 juillet 2018, nous quittons la marina du Douro pour naviguer vers Aveiro. Un vent de ouest nord-ouest de 15 à 25 noeuds nous pousse franchement vers notre destination, et nous avalons les 37 nautiques en 5h00, une bien belle journée de voile. Comme à notre habitude désormais, nous jettons notre ancre devant le petit port de pécheurs : Jao Jacinto.
Mon anémomètre s'est remis à fonctionner : incompréhensible !!! 🤩
Le mouillage est très sur car très abrité de la houle, mais pas du vent cependant. Jao Jacinto est un village charmant et très calme. Ne surtout pas hésiter à aller manger des patisseries Portugaises sur le port, elles sont exquises. 😋

  • AragoRn dans les embarcations de pêche avec un autre Océanis (un 473) ...

  • Jao Jacinto, tranquille en après midi, mais qui s'anime en soirée.

Mercredi 18 juillet, nous décidons de prendre le ferry pour aller visiter Aveiro qui a la réputation d'être la "Venise du Portugal".
En effet, nous sommes agréablement surpris par le charme de cette ville avec tous ses canaux parcourus par des "gondoles" dont j'ai oublié le nom en Portugais.
Une bien jolie journée de visite malgré un ciel grisonnant.

PS : Ce matin, nous avons eu la visite de la Gendarmerie maritime Portugaise. Ils ont contrôlé les papiers du bateau et nos passe-ports sans monter sur le bateau. Ils ont pris plus de temps pour nous indiquer les lieux touristiques à visiter que de nous contrôler : sympa les Gendarmes ici, c'est à signaler  !!! 💋

  • Des embarcations très colorées promènent les touristes dans tous les canaux de la ville

  • Un petit air de Venise ...

  • Faire les magasins en bateau !!!

  • Un point d'embarquement ...

  • Des rues avec des mosaïques de marbre ... c'est beau

  • Et toujours de superbes façades, comme dans beaucoup de villes Portugaises.

Péniché

Nous sommes en escale à Péniché après avoir fait un arrêt à Nazaré pour réparer mon "neiman" de démarage moteur qui donnait des signes de fatigue depuis La Rochelle.
L'accueil au club naval de Nazaré fut des plus chaleureux et un prix "contenu". De plus, l'entreprise "Boat shop" sur le port m'a dépanné en moins de 12h00 !!! Il a tout de même fallu mettre "la main à la poche" pour acquerir cette fichue pièce de chez Volvo !!! 😠 Je n'ai pas d'image de Nazaré car je n'ai fait que de la maintenance, mais cette destination est a conseiller sans détour, la falaise est magnifique, la plage est somptueuse.

Notre idée première était de rester quelques jours à l'ile Berlenga. Mais, effectuant un passage devant la zone de mouillage, je n'ai pas eu confiance !!! Dommage, car cette ile offre un panorama de cinema avec ses falaises qui tombent dans une eau bleue cristalline !!! Nous donc décidé de rallier Péniché. Comme dans nos habitudes, lorsque cela est possible, nous mouillons devant le port. Devant la digue tribord, le mouillage est bien à l'abri du vent mais pas d'une légère houle d'ouest résiduelle qui rend l'endroit un peu "rouleur".
En ce qui concerne Péniché, nous avons été agréablement surpris : les activités touristiques proposées sont nombreuses , les habitants sont toujours serviables et de "bonne humeur", et dans l'ensemble l'atmosphère de cette ville de bord de mer semble tournée vers la fête, du moins en cette fin juillet. Et pis, c'est la fête de la sardine, on ne va pas se priver !!! 😋

 

Un grand classique maintenant, mouillage devant le port ...

Un quai plein de vie, les restaurants sont très nombreux, les bars très fréquentés le soir ... que la fête commence !!!

  • Une échauguette : elles sont nombreuses sur les fortifications de la ville

  • Une ruelle typique de l'arrière port

Fortification d'une partie de la ville

Cascais

Le 24 juillet, nous effectuons une très belle navigation de Péniché vers Cascais. Un vent de 15 à 20 kts pousse la hanche droite d'AragoRn à une vitesse de 8 kts. Le pied, quoi !!! 😋 Parti dans la grisaille, le soleil se lève rapidement pour nous accueillir dans l'estuaire du Tage. La civilisation est toute proche, la "Kapitale" devant la quille, les trépidations de Lisbonne sont presque perceptibles. Nous mouillons devant la plage de Cascais : endroit archi-connu des navigateurs en transit vers Madère et autres destinations lointaines. L'endroit est franchement plaisant, malgré un incessant trafic d'embarcations de tous poils : c'est presque le spectacle !!! Nous avons tout vu, gros et petits chalutiers, yachts et voiliers surdimensionnés, simple paddle et tous les drôles d'engins sur hydrofoils !!! Tous ce qui navigue à la voile et au moteur se donnent rendez-vous ici !!!

Sans emballage, Cascais (et Estoril) est au Portugal ce qu'est Saint-Tropez à la France !!! Mais la comparaison s'arrête la. C'est un mélange de types chics friqués, de baba cools, d'aventuriers, de touristes en goguettes, de pécheurs et de la classe moyenne et populaire Portugaise. Ce "melting pot" social est tout à fait exquis, et, à ma connaissance, n'a pas d'équivalent dans notre hexagone !!! Surtout pas à Saint Tropez !!!

  • Cascais, c'est "classe", tout de même !!!

  • La mairie avec les très beaux azulejos ...

  • Une "ch'tite" place devant le port.

La vue du mouillage : y a pire !!!

Lisbonne

Un des symboles de Lisbonne, le pont façon "San Francisco" qui enjambe d'un pas de géant le Tage ...

Une capitale qui sait rester à la dimension humaine, Lisbonne est une ville qu'il faut "vivre". En harmonie avec le fleuve Tage qui lèche ses flans, c'est une ville ou il fait bon se perdre dans les rues parcourues par son célèbre tramway. On ne peux la résumer à quelques photos, c'est toute une atmosphère qu'il faut humer, respirer le passé et le présent avec toutes ses joies et ses malheurs. En résumé, c'est une ville ou il fait bon vivre, tranquille, joyeuse, sans insécurité !!! Je recommande chaudement un séjour ici, les Lisbonnais sont très accueillant.

 

  • La fierté de Lisbonne, une place géante qui donne directement sur le Tage, unique en Europe ...

  • La place du commerce, une des plus grande place d'Europe ...

  • La porte principale de la place du commerce.

Vue de Lisbonne de l'autre rive ...