Notre petite fête de départ

Samedi 02 juin 2018 : une petite fête entre copains pour leur dire un gros "aurevoir". Oui, nous sommes en partance pour ce voyage que nous préparons depuis tant d'années. Merci à vous tous les copains, de l'amour que vous nous portez, de votre bienveillance, parfois de vos taquineries, vous nous manquerez très certainement ...
Merci à ma famille, et tout particulièrement à mes parents, Annette et James, qui nous ont toujours soutenus et qui ont toujours eu confiance dans notre projet, à mon frère Stéphan, Magali, et ma soeure Chantal et Thierry.

  • Réception sur le quai de Rochefort

  • Les huitres pour commencer

  • Il faisait très beau ... jusqu'au bout de la nuit !!!

  • Philippe est prêt ...

  • Corinne est prête ...

  • AragoRn aussi ...

La Corogne

Nous ne connaissions que l'Espagne Méditerranéenne. Pour nous, la Galice est une véritable découverte. Et que c'est beau !!! 🤪💋

  • Place de la mairie ... superbe

  • L'architecture typique de cette ville ...

  • Les rues étroites pleines de fraicheur ...

  • De nombreuses plages entourent la ville ... toutes aussi jolies

  • Front de mer du port de plaisance

  • AragoRn avec les bateaux copains : les deux Bavaria et Yan, un charmant Norvégien dans son Pogo 40 qui navigue en solitaire ...

  • Une vue vers le cap Finistère ...

  • La tour Hercule : elle s'aperçoit de très loin en arrivant sur la Corogne ...

  • En haut (384 marches !!!), la vision est à "couper le souffle" ...

  • Non, en fait, il y a beaucoup de vent ...

  • Vue sur la ville

  • Vue sur la ria ...

  • L'appel du large ...

Panoramique vue de la tour Hercule : la Corogne dans son ensemble.

Cormo - Porto

Nous voici donc, après 40 nautiques de navigation depuis la Corogne, dans ce charmant port bien abrité ou l'on fait tomber notre ancre. Le temps est gris et brumeux : comme en Irlande ou en Bretagne !!! 💋
2 voiliers sont déjà sur place, mais l'espace ne manque pas !!! Ne pas faire comme nous en arrivant : ne pas mouiller au milieu de l'ex pécherie balisée par deux bouée vertes et ??? 🤔 Cet espace est rempli de troncs d'arbres, d'ex bouchots etc. Il faut mettre son ancre au bord de cette zone. Ceci étant fait, le plan d'eau est plus plat qu'une limande passé sous un rouleau compresseur !!! Nous avons dormi comme à "l'hotel" !!!
Cormo-Porto n'est pas un endroit pour les fêtards de tous poils, mais très agréable pour ceux qui recherche la tranquilité, la simplicité.
Surtout ne pas hésiter à aller manger au restaurant le "Miramar" avec vue sur le port/mouillage : le midi pour 10€, le repas est super copieux et excellent avec vin + café (choix dans les entrées et plats).

  • En allant sur Cormo ...

  • triste, n'est-ce pas ?

  • Presque seul au monde ...

Panorama de Cormo-Porto

Camarinas

Aprés une petite navigation de 19 NM depuis Cormo-Porto au moteur dans la pétole, nous sommes donc devant le port de Camarinas, à l'ancre. Le plan d'eau est toujours aussi plat !!! Nous dormons comme des bébés, enfin, comme des "gros" bébés, bien que j'ai perdu entre 5 et 7 kg depuis le début de notre voyage !!! Ce port Galicien respire la tranquilité en cette fin de mois de juin.

  • Mouillage devant le port ... toujours aussi abrité et tranquille

  • Le charmant port pêche/plaisance

  • La spécialité locale : la dentelle.

Panorama de Camarinas

La ria de Muros

34 NM de navigation, après le passage du cap Finistère, nous emmène (au moteur car pas de vent !!!) dans la ria de Muros. Nous mouillons dans la baie de Muros, dans une dizaine de mètres d'eau, à l'écart des activités portuaires. Nous avons une superbe vue sur la totalité de la ville.

Arrivée au port avec notre fidèle annexe, nous parcourons les charmantes ruelles de cette ville : ne pas hésiter à se perdre dans ces petites rues, les maisons ont un charme fou 🤪

 

Panorama de la ville de Muros

Panorama depuis notre mouillage ... Pas mal comme vue !!!

Ribeira/ria d'Arousa

Une petite navigation de quelques heures depuis Muros nous porte vers le port de Ribeira, à l'entrée de la ria d'Arousa. Une jolie marina nous tend les bras, mais c'est à l'ancre, devant le port, que nous nous installons.

  • L'église sur le haut de la ville

  • Un ancien grenier à grain : typique de Galice, on en rencontre dans toute la région. Ils permettaient de mettre à l'abri des rats les denrées stockées.

  • La marina de Ribeira

Panorama vue de notre mouillage de Ribeira

Vilagarcia d'Arousa

Piedra la carabelina

C'est en nous enfonçons dans la ria d'Arousa que l'on arrive sur Vilagarcia de Arousa, l'une des plus grosse ville de cette ria. De nouveau, nous jettons notre ancre devant la plage et le port (j'adore mon mouillage, ancre, chaîne, maillons, guindeau ...)

Panorama de Vilagarcia : pas mal, comme vue le matin de notre "terrasse" !!!

Saint Jacques de Compostelle

Superbe !!!

En ce jour du 05 juillet 2018, nous abandonnons AragoRn pour prendre le train.
Nous avons décidé de visiter Saint Jacques de Compostelle. Alors équipement complet : polo propre, pantalon "nickel", chaussures "présentables" et coquille saint Jacques qui pendouille au sac à dos !!! Nan, j'déconne pour la coquille !!! 😋
20 minutes de train suffisent à nous projeter dans cette ville. En sortant de la gare, grosse grimpette à travers un quartier de la ville sans intérêt et nous arrivons sur le site historique. Premier coup d'oeil, c'est beau : la catédrale est majestueuse avec sa très grande place en parvis entourée par de superbes édifices.
La population des pélerins me semble jeune, avec beaucoup d'animation et de sourires sur cet espace. 🙂
A part ce fait très positif, le reste me laisse "sur ma faim" : beaucoup de camelots qui vendent des saloperies "made in China", des mendiants à tous les coins de rues, des punks avec des chiens (les premiers que nous voyons en Galice), de faux handicapés qui font la manche. 😥
Pour conclure, une espèce de "cour des miracles" avec des badots qui lancent quelques piécettes pour se donner bonne conscience. Un peu pathétique tout cela !!! 👎
Bon, de manière générale, cette visite "ne casse pas 4 pattes à un canard" et si cela était à refaire, je resterais à bord !!! Mais vous n'êtes pas obligé de me croire, ni d'être de mon avis !!! 😀

  • Le parvis ou beaucoup de pèlerins se rencontrent.

  • Beaucoup d'espace et de beaux bâtiments.

  • La cathédrale richement décorée ...

L'ile d'Ons

Nous quittons la ria d'arousa pour l'ile d'Ons, située devant la ria de pontevedra. Hélas toujours au moteur (vent nul !!!), l'arrivée sur l'ile est majestueuse. Nous prenons une bouée (gratuite) devant la jetée du seul petit village de l'ile, Almacén. Corinne est à la manoeuvre, on dirait qu'elle a fait cela toute sa vie, la manoeuvre est parfaite et je lui décerne le titre de la "meilleure preneuse de coffres de la galaxie" !!! 💋
Pas de voiture, des chemins partout, c'est une invitation à la randonnée : vitttte 🤪, je saute dans mes chaussures de marche !!! et c'est parti pour une belle excursion, puis une bonne "cervesa" bien méritée car enfin, il fait chaud.

  • Cette ile est vraiment belle ...

  • La jetée du port ou sont déversées des centaines de promeneurs par des myriades de navette venant du continent.

  • La plage de Medile et son sable blanc

  • Foret d'eucalyptus en allant à la plage

  • Corinne ... seule ... et oui, l'eau est froide !!!

Du haut de l'ile, on admire la ria de Vigo, et les iles Cies à droite, notre prochaine destination ..

Les iles Cies

Enfin nous arrivons dans les iles Cies : le copain Michel 🙂 m'en avait tellement fait des éloges, que j'étais impatient de découvrir ce lieu. Nous sommes ici sans autorisation (il parait qu'il faut aller quérir le dit papier à Vigo, et je n'ai pas envie d'aller à Vigo !!!), les iles seraient protégées. Nous mouillons devant la superbe plage de sable blanc, c'est magnifique, l'eau est turquoise et je voie mon ancre dans 10m de fond. 🤪
Première surprise, nous ne sommes pas seul !!! un ballet incessant de dixaines de navettes déversent des miliers de campeurs, de baigneurs à la journée, des randonneurs de tous poils, bref, une foule bigarée et bruyante. Pour des iles ou il faut une autorisation de mouillage, je trouve cela "fort de café" !!! La protection du site me semble bien loin des préoccupations des autorités locales !!! les affaires sont de rigueur !!! 😥
Deuxième surprise, le mouillage est très rouleur : la houle, mais aussi toutes les vagues des navettes, bateaux hautement motorisés, jetski etc. Le calme revient vers 21h00 lorsque tout ce petit monde a rejoint son foyer, évidemment en navette !!! Les nuits sont très calmes !!!
Troisième surprise, l'ile est vraiment superbe, et la vision à 360° au phare de Cies est fabuleuse (tout de même 8 kms de marche avec un gros dénivellé).

  • La pointe nord de l'ile principale

  • Le mouillage

  • Mouillage et plage : chercher AragoRn ?

Vue depuis notre "terrasse" : pas mal !!!

  • Et oui, Corinne : c'est haut et loin ...

  • le dernier kilomètre

  • Le phare, enfin !!!

  • Vue vers le nord ...

  • Les autres iles Cies au sud ...

  • Vertigineux ...

Baiona

Nous arrivons à Baiona, dernière marina au sud de la Galice. AragoRn retrouve un ponton !!! Nous avons fait deux semaines de mouillage dans cette merveilleuse région en totale autonomie, et nous avons donc perdu l'habitude "d'habiller" notre fier vaisseau de pare-battages et de aussières. Il était temps de refaire tous les pleins (eau, Gazoil, essence, nourriture etc) bien que nous étions loin d'être "à sec" !!! Cela nous a pris beaucoup de temps !!! 🤭
J'en ai profité pour essayer de dépanner mon anémomètre en tête de mat qui a cessé de fonctionner depuis quelques jours. Diagnostic : il est grippé, même avec une sévère dose de WD40, rien à faire !!! Je suis bon pour remonter la haut, démonter le total et tout mettre à plat sur une table pour voir le problème. Mais je ne me fais guère d'illusion, il va falloir tendre le porte monnaies pour acheter un ensemble complet girouette/anémomètre. J'enrage !!! 😠
J'ai aussi bricolé une durite d'arrivée d'eau au chauffe eau qui me donne des soucis. Bref, des problèmes techniques qui pourraient nous empoisonner la vie dans le futur !!!
Pour toutes ces raisons, pas de photo de Baiona, car nous n'avons pas joué les "touristes". C'est très dommage car c'est une très jolie ville avec une fort belle forteresse sur le port.
Nous avons effectué ces 3 jours d'escale à la marina du Monte real club de Yates. Je recommande vivement cette marina pour son acceuil chaleureux et les prestations offertes.

Après ce périple en Galice, aurevoir Espagne et bonjour Portugal ...